L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

lundi 11 décembre 2017

Les JO, le camembert et Moi: le moment de vérité



Le politologue russe Dmitry Kulikov a parfaitement formulé l'enjeu de la réaction de la société russe à la décision du CIO "effaçant" la Russie de la compétition: "Moment de vérité pour nous. Comme nation politique".
Après une semaine et avant la réaction officielle de la réunion olympique devant déterminer à quelle sauce les athlètes russes pourront digérer le pays, une brève analyse s'impose. Ce n'est pas tous les jours que l'on assiste à ce qui ressemble de plus en plus à un orgasme libérateur collectif.

vendredi 8 décembre 2017

Du show en politique à la politique du show ?

Maxime Orechkine


Que la politique devienne un show n'est pas en soi une grande nouvelle dans nos sociétés de consommation de masse. L'on consomme de la politique, comme de l'innovation, avec une dose de philosophie prédigérée afin d'assurer une posture, le matin entre le café et le croissant. Ce qui était courant notamment en France entre en grande pompe en Russie, avec l'arrivée du show "Une idée à 1 million", et la participation du ministre de l'Economie comme membre central du jury, show censé permettre la relance de l'économie en Russie ...

jeudi 7 décembre 2017

Un nouveau mandat pour Poutine? Les enjeux



Hier, V. Poutine a annoncé sa candidature aux présidentielles russes de 2018, ce qui, paradoxalement, sans être une grande surprise reste un évènement important. Dernier mandat dans un contexte international plus que tendu, avec un soutien populaire interne incontestable mais des élites qui redoublent d'intrigues. Ce qui finalement est le propre des élites.

mercredi 6 décembre 2017

Exclusion de la Russie des JO d'hiver 2018: l'heure des leçons



Le CIO a pris hier soir une décision d'une violence inouïe, mais qui n'est pourtant pas une surprise. En interdisant la Russie de JO d'hiver, il ne fait que continuer sa politique initiée en la matière avec les Jeux de Rio, généralisant simplement la méthode, cette fois-ci, à tous les sportifs. La Russie est exclue, comme pays, comme Etat, comme Nation, mais ses sportifs, innocents puisque manipulés, sont eux autorisés à participer s'ils sont 100% propres, contrairement à leurs concurrents. Cette décision inique n'est qu'un élément d'un combat global, l'affront ne s'épuisera pas ici et les enjeux dépassent de loin les JO. Tour d'horizon et pistes de réflexion.

mardi 5 décembre 2017

Sobtchak et l'opposition radicale russe: une piqûre de rappel pré-électorale



La journée d'hier était manifestement marquée en Russie du sceau de l'opposition. L'opposition radicale, "non systémique". Présente sur les ondes, jusqu'à la nausée, comme elle le voulait tant. Le résultat fut celui d'une bonne dose de vaccin. Entre populisme, russophobie primaire et déconnexion de la réalité, elle ne peut trouver qu'en elle-même les raisons de ses défaites électorales dans un système ouvert. Donc elle cherche à changer les règles.

lundi 4 décembre 2017

Une nouvelle constitution pour la Syrie? pourquoi rien ne presse



La question constitutionnelle en Syrie revêt une importance particulière, d'où cette "concurrence" entre d'une part le processus de Genève, dont les résultats se font attendre, et le nouveau processus du Congrès du dialogue national syrien proposé par la Russie. Une nouvelle constitution, ou la modification de la constitution existante, est un moyen d'entériner un nouvel "ordre" politique en Syrie et d'y légitimer les forces en jeu. Mais une constitution, pour être et nationale et efficace, doit être le résultat d'un processus politique et non son point de départ.

vendredi 1 décembre 2017

Sobianine et les 15 millions de russes inutiles ou lorsque les politiques ne peuvent dépasser leurs complexes



Le 26 novembre, lors du Forum organisé par Koudrine, le gourou néolibéral de la Russie postmoderne, le maire de Moscou, Sobianine, devenu connu en Occident pour son gigantesque programme de destruction d'immeubles à Moscou portant le nom de "Rénovation", annonce tranquillement que, d'une certaine manière, en Russie aujourd'hui 15 millions de personnes vivant dans les villages sont inutiles. Le silence de la classe politique suite à cette déclaration laisse songeur, surtout en période pré-électorale.